Jean-Philippe de Oliveira : L’homme de théâtre qui fait revivre les célébrités locales

Après le succès des Fantômes du vendredi joués l’été à Corbie depuis trois ans, Jean Philippe de Oliveira a écrit et mis en scène un nouveau spectacle qui a amené cet été le public à découvrir l’histoire du village d’Heilly.
olivera

Derrière les Fantômes du vendredi, où le public a pu découvrir l’histoire locale de Corbie à travers des personnages croisés dans les rues à la tombée de la nuit, se cache un comédien passionné, Jean-Philippe de Oliveira. Si on lui doit l’écriture et la mise en scène de ces différentes rencontres avec la reine Bathilde, Sainte Colette ou Anne de Pisseleu il a aussi endossé pendant plusieurs saisons les habits de l’Abbé Adalhard, du baron Charles-Louis-Marie-Oswald de Caix de Saint-Aymour et d’autres personnages savoureux. Il a récidivé cette année avec une visite nocturne du mystérieux village d’Heilly connu pour ses multiples sites historiques, des sites mis en valeur par une très dynamique association de sauvegarde. Ce n’est pas un hasard si Jean-Philippe de Oliveira a choisi le Val de Somme comme terrain de jeu théâtral. « À travers une résidence d’artiste j’avais eu une belle expérience d’irrigation culturelle en milieu rural. Mon implantation à Marcelcave correspond à la vision que j’ai de mon métier de comédien, un travail au plus près des gens pour leur donner envie de théâtre » explique cet artiste impliqué et passionné.

Un beau succès pour les Fantômes d’Heilly

Les animations proposées à Heilly ont fait le plein, une belle satisfaction pour l’équipe de l’Office de Tourisme de la Com de Com du Val de Somme qui a mis sur pied une découverte des vestiges du château d’Heilly grâce à la 3D et une visite-spectacle nocturne jouée par la compagnie « À l’évidence trois petits points » avec le renfort d’habitants d’Heilly au niveau de l’organisation et le soutien de la commune très impliquée dans le projet. Rassemblés sur la place du village, les participants ont rencontré des personnages emblématiques du lieu comme Ganelon qui fit l’objet de la colère de Charlemagne après la mort de Roland à Roncevaux, d’Anne de Pisseleu qui fut l’une des favorites de François 1er, de Jean-Louis Baudelocque médecin accoucheur des reines. Un spectacle proposé chaque vendredi de mi-juillet à mi-septembre. « Comme nous l’avons fait à Corbie, les participants de la visite-spectacle d’Heilly viennent aussi à la rencontre de différents personnages qui, tout en se racontant à partir d’anecdotes, raconteront la Grande Histoire de France ».

Les animations phares restent prisées

« Après les quatre années dédiées aux commémorations du centenaire, nous nous attendions en 2019 à une baisse de la fréquentation touristique sur le Val de Somme. Or il n’en fut rien, grâce à de nouvelles propositions de l’Office de Tourisme et une campagne de communication vers nos différents publics nous avions pu maintenir nos bons chiffres » explique Stéphane Chevin, président de la commission Tourisme de la Com de Com du Val de Somme. Mais en 2020 le Covid est passé par là et la baisse a été réelle même si les animations 3D sur Corbie, les visites-spectacles des « Fantômes du Vendredi » et le cycle de découvertes des églises
« Art Nouveau » ont permis de sauver la saison. Les Fantômes du vendredi à Heilly montrent l’engouement des habitants du Val de Somme pour ce genre de visite-spectacle. Un bel encouragement pour notre Office de Tourisme. Dès que les différents publics reviendront ils pourront profiter de ces animations bien rôdées et très appréciées.

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

BONNAY
Bilan de la saison touristique 2021
Jean-Philippe de Oliveira, l’homme de théâtre qui fait revivre les célébrités locales
Fêtes & animations près de chez vous
QuARTiers en Fête – Dans les rues de Corbie – ÉDITION 2021