Heilly – Retour sur l’atelier théâtre

Heilly 3

L’atelier théâtre très applaudi

Alors ? Cardiologue ou livreur de pizzas ? Livreur de pizzas, je l’ai été plein de fois Donc, cardiologue… Ainsi commence « Grand manège », la pièce de théâtre de Stéphane Jaubertie. Une réflexion sur la place de chacun dans la société, de son utilité ou de son inutilité, de ses goûts et de ses choix en matière de métier. Une pièce interprétée, dimanche après-midi devant près de 150 personnes, par l’atelier théâtre encadré depuis l’automne par Jean-Philippe de Oliveira, de la compagnie « A l’Evidence Trois Petits Points ». L’idée de cet atelier est venue à la suite du spectacle déambulatoire « Les Fantômes du Vendredi » joué dans le village de juillet à septembre 2021 par Jean-Philippe et sa compagnie avec l’aide de nombreux bénévoles.

Sur scène, la dizaine de comédiens amateurs a assuré. Chacun était bien dans son personnage et le groupe a su donner beaucoup de rythme à ce texte plein d’humour mais qui touche aussi à l’absurdité de l’organisation de la société. « Ce qui me plaît dans ces ateliers théâtre que je mène ici, à Marcelcave et à Roye, c’est la rencontre entre professionnels et amateurs, le bouillonnement humain qui s’en dégage » a expliqué Jean-Philippe de Oliveira. De leur côté les participants à cet atelier ont exprimé au public en fin de spectacle leur bonheur d’avoir participé à ces ateliers et ont pris rendez-vous pour une autre présentation l’an prochain. Et après un entracte où chacun a pu se désaltérer, Jean-Philippe de Oliveira a interprété Lebar sous la mer de Stéphano Benni.  Pour ceux qui n’ont pas pu voir sur scène l’Atelier Théâtre, une
deuxième représentation aura lieu le mercredi 25 mai à Marcelcave à 20h45 dans la salle des fêtes.

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

La Marche des Cornemuses
Val de Somme – Afterwork des entreprises
Les coups de cœur du réseau Lecture publique en Val de Somme
Un nouveau service pédiatrique de réadaptation au centre hospitalier de Corbie
Les élèves du collège Sainte-Colette sur le GR800