Jean-Philippe de Oliveira, l’homme de théâtre qui fait revivre les célébrités locales

fantomes-vendrediOT VAL DE SOMME

Derrière les Fantômes du vendredi, où le public découvre l’histoire locale à travers des personnages qu’il croise dans les rues de Corbie à la tombée de la nuit, se cache un comédien passionné, Jean-Philippe de Oliveira. Si on lui doit l’écriture et la mise en scène de ces différentes rencontres avec la reine Bathilde, Sainte Colette ou Anne de Pisseleu il endosse aussi chaque soir les habits de l’Abbé Adalhard,du  baron Charles-Louis-Marie-Oswald de Caix de Saint-Aymour et d’autres personnages savoureux.

Ce n’est pas un hasard si Jean-Philippe de Oliveira a choisi le Val de Somme comme terrain de jeu théâtral. « A travers une résidence d’artiste j’avais eu une belle expérience d’irrigation culturelle en milieu rural. Mon implantation à Marcelcave correspond à la vision que j’ai de mon métier de comédien, un travail au plus près des gens pour leur donner envie de théâtre » explique cet artiste impliqué et passionné.

« J’avais créé la compagnie « A l’évidence trois petits points » sur Roubaix  et je l’ai réactivée à mon arrivée sur Marcelcave il y a quelques années. D’abord avec des cycles de lecture publique puis des spectacles » raconte le comédien. Et cette proposition a rencontré son public. Les derniers spectacles présentés ont réuni de 80 à 130 personnes, majoritairement du village. L’idée de ne pas avoir à sortir de son village pour assister à un événement culturel plaît beaucoup aux habitants. « C’est alors que nous avons créé La Poulie, poursuit Jean-Philippe. Une association collégiale de redéploiement de la culture artistique en milieu rural. Un outil pour le soutien de l’emploi artistique local. Avec une convention et un abonnement de 800 euros par an, nous proposons aux petites communes, de choisir 4 spectacles dans un catalogue de 12 spectacles montés par diverses compagnies. Le but est d’élargir l’offre culturelle sur le territoire. Ce n’est pas une concurrence avec la saison culturelle portée par Corbie et le Val de Somme. C’est complémentaire. Cela nous fait plaisir de savoir que des familles vont aussi voir des spectacles au Théâtre Les Docks ! »

En 2018, « A l’évidence trois petits points » a ouvert des ateliers de théâtre pour les enfants, les adolescents et les adultes. En 2020, plus de 40 personnes y étaient inscrits. Et on en retrouve beaucoup comme figurants dans les Fantômes du vendredi.  « Certains en ont fait leur projet de l’été. Ils organisent leurs vacances en fonction des dates de spectacle » confie le comédien, heureux du succès des « Fantômes » qui affichent complets chaque fois avec une liste d’attente de près de 500 personnes chaque saison. Cet accueil à Marcelcave et à Corbie qui a aujourd’hui un nouveau rêve, créer un vrai théâtre rural dans la commune de Marcelcave.

Jean-Philippe de Oliveira, l’histoire d’une vocation précoce

Jean-Philippe de Oliveira a commencé le théâtre alors qu’il n’avait que 10 ans. Une compagnie amateure du village cherchait un enfant pour une pièce et j’ai été embarqué dans l’aventure » se souvient-il. La passion le gagne et il décide d’en faire son métier. Après un diplôme d’études théâtrales spécialisé en mise en scène il intervient dans différents projets sur plusieurs communautés de communes de la Somme puis pendant 5 ans à Roubaix. Avant de venir s’implanter à Marcelcave.

Après le succès des Fantômes du vendredi joués l’été à Corbie depuis trois ans, il écrit actuellement un spectacle qui amènera le public à découvrir Anne d’Heilly, connue sous le nom d’Anne de Pisseleu, favorite du roi François 1er. « Là aussi les participants iront à la rencontre de différents personnages qui, tout en se racontant à partir d’anecdotes, raconteront la Grande Histoire de France ».

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

BONNAY
Jean-Philippe de Oliveira : L’homme de théâtre qui fait revivre les célébrités locales
Bilan de la saison touristique 2021
Fêtes & animations près de chez vous
QuARTiers en Fête – Dans les rues de Corbie – ÉDITION 2021