La Com de Com, moteur de la relance

La Communauté de Communes du Val de Somme actionne tous les leviers dont elle dispose pour favoriser le développement économique. Cela passe par la commande publique, le versement d’aides directes, le conseil et l’aide à l’implantation.
Photo commission dev éco

Relance par la commande publique

En 2021, plus que jamais, la Communauté de Communes confirme son statut de structure d’investissement. Dans un contexte économique dégradé, la décision de lancer et de réaliser un vaste programme de travaux, permet de soutenir l’économie locale. La règle des marchés publics impose des appels d’offres, mais l’ouverture aux entreprises proches de notre ­secteur est encouragée par l’allotissement, par le dimensionnement des consultations, par des actes de co et de sous-traitance

Parmi les plus importantes opérations d’investissement pour 2021, on peut citer :

Travaux neufs de voirie : 900 00 €

Création d’un giratoire et d’un tourne-à-gauche sur la Chaussée du Val de Somme pour desservir le site d’accueil du projet logistique : 1,1 million d’euros

Création d’une station d’épuration à Sailly le Sec, sur le principe de zones filtres plantées de roseaux. Ce projet écologique est estimé à 1.2 millions d’euros.

La réhabilitation des réseaux d’eaux usées (à Marcelcave, Villers-Bretonneux
et Corbie, et préalablement à divers travaux de voirie) est estimée à 2 090 000 €.

La réhabilitation des réseaux d’eau potable de Lamotte Brebière et Morcourt dont les taux de rendement ne sont pas bons : 735 000 €

Renouvellement de canalisations et d’interconnexions du réseau d’eau potable des communes de Morcourt, Cerisy et Chipilly : 615 000 €

3 Questions à Didier Dinouard

Quelles priorités pour le mandat ?


Il nous faut aider les artisans et commerçants à traverser cette crise grâce à des mesures très particulières et uniques pour la CCVS.

Il faut également rebondir sur cette crise, pour développer et exploiter la nouvelle problématique de consommation émergente qui ressort de ces confinements.
Par exemple, un de nos objectifs est d’attirer les commerces dans notre communauté ainsi que les petites entreprises qui souhaitent trouver une bouffée d’oxygène et de l’espace pour leur activité.
Nous nous attacherons également à créer un lien avec les entreprises ou ­organiser des rencontres semestrielles, avec les chefs d’entreprises pour ­analyser, prévenir, écouter et les intégrer dans notre tissu local.

Enfin, nous continuerons à développer la pépinière d’entreprises en aménageant un nouveau village de petites entreprises qui permettront aux entreprises qui ­sortent de la pépinière de rester sur ce bassin d’emplois.

Quelles mesures ont été prises par rapport au COVID ?


Suite à la délégation de pouvoir de la ­Région nous avons pu aider les commerçants en difficulté, sous certains critères, en appliquant trois mesures : aide aux loyers, à l’achat de produit de protection et aide au remboursement de prêt.
Ainsi la CCVS a dépensé à l’heure où je vous parle près de 200 000€
et malheureusement nous ne sommes toujours pas sortis de la crise.
De nombreuses réunions de la commission de développement économique nous permettent d’être réactifs face
aux difficultés nouvelles qui pourraient arriver.

Quelles sont les actualités de la zone d’activités économique ?


Le projet de Jardinerie étant annulé, nous devrons veiller à ce que cet espace ne soit pas envahi d’entreprises de logistique.
Il serait bien d’étudier les besoins de notre bassin d’emploi pour guider cet aménagement en lien avec le “Grand Amiénois”.
Un giratoire et un “tourne à gauche” ­seront bientôt en travaux pour favoriser et sécuriser les accès de l’entreprise JBD.
Un barreau liera ce giratoire à l’ancienne route de Marcelcave permettant ainsi la création d’un village de petites entreprises. Cette liaison permettra également de créer des voies douces pour rejoindre la gare de Villers, offrant ainsi aux ­habitants la possibilité de promenades sympathiques.

« La CCVS a dépensé à l’heure où je vous parle près de 200 000 € et malheureusement nous ne sommes toujours pas sortis de la crise… »

Didier Dinouard

Relance par le versement d’aides directes

150 000 € de subventions pour 2021

Grâce à la délégation de compétences accordée jusqu’au 30 juin 2021 par la région Hauts de France, nous pouvons aider directement les entreprises et verser des soutiens significatifs :

2020 :
128 489 € versés aux artisans commerçants du Val de Somme
59 entreprises aidées

2021 :
150 000 € inscrits au budget. Au 1er avril 2021, près de 95 000 € ont été versés pour aider 42 ­entreprises obligées de cesser leurs activités en novembre, ou depuis novembre pour certaines professions.

Des subventions plutôt que des prêts

Les élus ont souhaité que cette aide directe se fasse sous forme de subventions plutôt que d’avances remboursables ou de prêts.
Cela permet de ne pas fragiliser les ­entreprises aidées en leur imposant à court ou moyen terme un remboursement. L’idée est vraiment de ­donner une aide directe et un apport ­immédiat de trésorerie.

Pour tout renseignement sur le fonds d’urgence de 150 000 €
à destination des très petites entreprises du Val de Somme,
n’hésitez pas à nous contacter au 03 22 96 35 92 ou par mail : comdecom@valdesomme.com

L’avis d’un commerçant

Mme LHEUREUX et M. JEROME, propriétaires du bar PMU FDJ “Le point d’arrêt” à Villers-Bretonneux.

“Nous n’avons repris ce commerce que depuis quelques mois. Nous avons eu les clés en mai 2020 et nous avons dû faire des travaux pour réaménager ­l’intérieur du bar. Nous avons donc pu ouvrir au 14 août. Malheureusement, ­depuis début novembre, nous avons été obligés de fermer. Et nous n’avons ­aucune perspective sur une date de réouverture. Nous réfléchissons à des projets pour développer des services nouveaux, mais cette absence de ­lisibilité pour l’avenir ne nous permet pas d’avancer. Nous attendons avec ­impatience le feu vert qui nous permettra de lever de nouveau notre rideau”.

Mme LHEUREUX et M. JEROME
devant leur bar “le point d’arrêt”

Relance par le conseil

La Communauté de Communes du Val de Somme adhère au réseau France
Active (et à son antenne locale Initiative Somme) et peut ainsi faire bénéficier ses habitants d’un accompagnement ­personnalisé.


Initiative Somme vous accompagne pour vos projets :
Création d’entreprise : commerce, artisanat, services, santé, diversification agricole…
Reprise d’entreprise
Installation en profession libérale
Développement d’activité
(commerce, artisanat, TPE, PME)
Projet lié à l’Économie Sociale et Solidaire


Vous pouvez par ailleurs bénéficier d’aides financières sous forme de
garanties financières, de prêt à taux zéro, ou d’intermédiation bancaire.
Initiative Somme France Active Picardie vous propose des entretiens individuels sur rendez-vous : à la Communauté de Communes du Val de Somme à Corbie et au Village d’entreprises du Val de Somme à Villers-Bretonneux.

Contact :
Stéphanie Darras, Chargée de Mission
au 07 76 08 10 40 ou 03 22 22 30 63
stephanie-darras@initiative-active.fr

Calendrier des permanences 2021

À Corbie

10 Mai
14 Juin
12 Juillet
1 Septembre
11 Octobre
8 Novembre
13 Décembre

À Villers-
Bretonneux

26 Avril
24 Mai
28 Juin
26 Juillet
27 Septembre
25 Octobre
22 Novembre

Relance par l’aide à l’implantation

La Communauté de Communes a fait le pari de construire des bâtiments pour ­favoriser l’implantation d’entreprises sur le Val de Somme. Ouverts depuis 2018, l’hôtel d’entreprises et la pépinière du Val de Somme, sont ­composés de 9 bureaux et 6 ateliers.
Ces petites cellules sont destinées à ­accueillir de jeunes ­entreprises.
Pendant quatre ans, elles peuvent ­bénéficier de conditions ­favorables pour développer leur activité : accompagnement individuel, conseil, suivi au développement, ­loyer ­modéré, services mutualisés (accueil, ­secrétariat, reprographie, courrier,…). Le ­bâtiment principal comprend également une salle de ­réunion et un espace de ­co-working qui peuvent être loués pour des besoins ­ponctuels.

Pour tout renseignement, contactez-le 03 64 85 05 00

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

De l’affichage original pour vos événements
Interview d’un artisan aidé par Initiative Somme
Rencontre avec Julien Guyard
L’économie circulaire, une inspiration pour l’avenir
Un fonds de soutien