La commission tourisme

5 questions à Stéphane Chevin Vice-président de la commission tourisme
BIVS56-tourisme-page-12-1

Pourquoi pensez-vous que le tourisme a un rôle à jouer dans le développement économique du territoire ?

J’ai toujours cru dans le développement du tourisme avec deux lignes conductrices, faire connaître les richesses paysagères et historiques de notre territoire, tout en développant une économie locale, des commerces, des hébergements, des restaurants, des bars qui pourraient profiter de la venue de touristes. C’est aussi bon pour l’emploi.

Quelle est la stratégie touristique du Val de Somme ?

Notre volonté comme on dit chez nous est de ne pas mettre tous nos œufs dans le même panier ! Il faut de la diversité dans notre offre et toucher toutes les générations, tous les âges, les familles, les passionnés de nature ou d’histoire. Nous avons choisi il y a quelques années de nous servir de nos villages, de nosrivières, de nos chemins pour proposer des séjours sur le thème du slow tourisme. Prendre le temps de se poser, d’observer la nature, de prendre soin de soi en famille.

Quels sont vos partenaires pour assurer ce développement touristique ?

Nous travaillons avec Somme Tourisme, Somme Patrimoine, la Région et avec le Pôle Métropolitain dans lequel nous mettons en commun nos idées avec 7 autres communautés de communes. Il s’agit dans cette nouvelle entité de faire du Grand Amiénois une destination connue et reconnue autour d’un personnage fédérateur, Jules Verne. Mais nous gardons toute notre autonomie pour lancer nos propres projets sur le Val de Somme.

Quels sont les atouts du Val de Somme ?

Son atout premier c’est la diversité, les espaces naturels, les espaces verts, le fleuve Somme et ses affluents, son histoire de Ribemont-sur-Ancre à Villers-Bretonneux-Fouilloy en passant par Corbie. Du centre archéologique Ribemontois au Centre Monash . Sans oublier les activités des artisans locaux comme la fabrication de la bière ou la création de bijoux de peau.

Comment faire profiter les habitants et les touristes de ces atouts ?

C’est grâce au travail depuis des années de l’équipe de l’Office de Tourisme du Val de Somme. À un travail de recherche qui nous refait découvrir chaque année de nouveaux trésors dans les 33 communes du territoire. Des histoires, des lieux souvent oubliés et qui méritent d’être connus. Comme à Heilly cette année où nous remettrons en lumière Anne de Pisseleu, favorite de François 1er.

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Des aménagements pour le développement économique !
Questions à Claudie Duthoit
Vice-présidente en charge de la culture
Enquête publique PLUi
Des médiathèques ‘made in’ Val de Somme
De nombreux travaux réalisés en 2021 pour l’assainissement