Les aires éducatives : quand les enfants expliquent la nature aux autres enfants !

Avec l’appui de Picardie Nature, les élèves de la classe de CE2/CM1/CM2 du RPI du Mont Faÿ à Warloy Baillon/Contay participent à un projet porté par l’Office Français de la Biodiversité et déployé partout en France, de la Métropole aux Outre-mer : les Aires éducatives.
Enfants assis au bord d'une mare

Les Aires éducatives sont un projet pédagogique et éco-citoyen de connaissance et de protection du milieu naturel par des jeunes publics, qui s’inscrit pleinement dans les dimensions pédagogiques et civiques de l’enseignement scolaire. C’est un support particulièrement efficace pour les démarches pédagogiques transversales. Le principe est simple : les enfants choisissent un site proche de leur école sur lequel ils vont découvrir la nature, agir pour la préserver et sensibiliser le public à cette thématique. C’est un projet conçu pour les enfants et porté par les enfants, ce qui en fait toute son originalité !

C’est dans ce cadre que les élèves de Contay travaillent désormais depuis 3 ans sur leur Aire terrestre éducative située à Warloy-Baillon. Cette année, leur choix s’est porté sur l’étude de la faune et plus particulièrement des mammifères, la réalisation d’aménagements en faveur de la biodiversité et la sensibilisation des “petits” de l’école à la nature.

Tout un programme !

En ce début mai, par une belle journée ensoleillée, au milieu des fleurs, des chants d’oiseaux et des vols de papillons, les “grands de l’école” s’affairent sur leur aire pour mettre en pratique les opérations qu’ils ont décidé de mener cette année. Au programme de l’après-midi, en plus de l’installation de caméras pour étudier les mammifères qui fréquentent le site et la fabrication d’un gîte pour Hérissons, les enfants se mettent en quête de petits animaux peuplant les arbres, les herbes et la mare. Leur objectif : trouver un maximum de petites bêtes afin de les présenter aux élèves de la classe de maternelle qui les rejoignent après la récréation !

Mandy, en CE2, montre le contenu de sa boîte loupe aux petits qui l’entourent : “Ça c’est des gendarmes. Les deux gros qui sont collés, c’est un papa et une maman gendarmes, et le tout petit à côté, c’est un bébé gendarme”. Pendant ce temps, Nathan et Max, également en CE2, parlent des tritons* sous le regard émerveillé des petits : “Ça c’est des tritons alpestres. Celui-là, le plus petit, avec du noir et blanc sur le dos, c’est un garçon. Le plus gros, avec le dos tout marron, c’est une fille !”. Enzo s’improvise quant à lui spécialiste des papillons : “Regardez, il y en a plusieurs et ils ont des couleurs différentes”.

Enfants se baladant dans une prairie

De la curiosité à l’émerveillement…

Tout ce petit monde s’affaire à observer la diversité d’espèces rassemblées par les grands. Certains ont le sourire jusqu’aux oreilles et les yeux écarquillés ! C’est le cas de Mia, élève de maternelle, qui, le visage enjoué, nous assaille de “Moi j’adore les Gendarmes”, “Moi j’adore les papillons”, “J’adore les araignées !”, pour notre plus grand plaisir ! Quant aux petites Izia et Lisa, leur regard ne trompe pas, elles semblent soudain toutes les deux prises d’une nouvelle passion pour les tritons que leur montrent Cassandra, les deux Léo et Noah, élèves de CM ! Vient  l’heure des au revoir avant de remettre tout ce petit monde dans son milieu naturel.

Deux enfants accroupis près d'un tas de végétation

Finalement, c’est peut-être là l’une des clés de la préservation de la nature : offrir à nos enfants, citoyens de demain, des moments d’émerveillement collectif, entre eux, face à la richesse du monde vivant qui les entoure !

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

La nouvelle station d’épuration à Sailly-le-Sec, on vous explique tout !
La réderie de Marcelcave devient éco-responsable
Les erreurs de tri et leurs conséquences
Animation en déchetterie du Val de Somme
Un service de collecte de pneus à la déchetterie sur Corbie