Si tu vas à Vaux-sur-Somme

Vaux-sur-Somme

La commune

Nombre d’habitants : 314

Nom du maire : Philippe GOSSELIN

Mairie : 1, rue du Calvaire
Vaux-sur-Somme
Tél. : 03 22 96 04 45
mairie.vaux-sur-somme@wanadoo.fr

Ouverture du secrétariat : Jeudi de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h 45

Permanence élus : Sur rendez-vous

Les associations et leurs président(e)s :

Société de chasse : M. Remy DENEVE

Association de pêche : M. Jacques MUCHA

Festivaux : Mme Estelle CAMBAY

Solexine : M. DIMPRE Vincent

Église Saint-Gildard

Le 7 septembre 1827, l’ancienne église près du château est ­détruite au cours du terrible ­incendie qui ravagea le ­village.
Reconstruit en 1836, ce ­monument a été épargné par les ­destructions de la Grande Guerre. D’un style néo-grec, comme en ­témoignent ses deux colonnes ­centrales, ce remarquable monument abrite en son sein le tableau de ­l’Annonciation, inscrit au titre des ­monuments historiques

Château

Très tôt, les seigneurs édifient un château près de l’eau, moyen naturel
de protection en ces temps d’invasion. Il y eut sans doute un pont-levis au bout de l’allée toujours existante, entre deux pans de mur en ruine, bordée de tilleuls. Le château féodal ne subsista pas après l’invasion espagnole de 1636. Le château connu par les photographies du début du siècle précédent, datait des XVIIème et XVIIIème siécles. Il était orienté Nord-Sud et composé d’un corps de logis en torchis sur le devant, en pierre avec mansarde et quatre chiens-assis sur le parc.

Meules du moulin à vent

Exposées près de la place du village, les meules sont la dernière trace du moulin à vent qui fut érigé entre 1709 et 1732 au lieu-dit Les Cailloux près du Bois de Vaux. Mais rien ne subsiste du moulin à eau que l’Abbé Bordon de l’abbaye de Corbie avait fait établir à Vaux dès le début du Xème siècle.

Pont entre Vaux-sur-Somme
et Vaire-Sous-Corbie

Jusqu’en 1928, il n’y avait pas de pont entre les deux communes pour franchir le canal de la Somme et la ­traversée se faisait en bac. Le pont construit en 1928 fut détruit par les alliés en 1940 pendant la bataille de France. Il fut reconstruit à l’identique après-guerre.

Anamorphose en mémoire
du Baron Rouge

En 2018, à l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, la Communauté de Communes a installé à l’entrée de la ­commune, rue de Corbie, une anamorphose à la mémoire du Baron Rouge, pilote allemand qui marqua l’histoire des premiers combats ­aériens. Il fut abattu par des tirs australiens le 21 avril 1918 alors qu’il survolait le village. Cette œuvre mémorielle fait partie d’un circuit historique sur le Val de Somme qui vous conduira à Le Hamel (Sir John, Monash), à Cachy ( Georges Guynemer) et à Bussy-Lès-Daours (Georges Clémenceau

Services

Entreprise de
maçonnerie
Florent DELAMARE

Peinture-rénovation
Pascal KRANIEZ

Traiteur
Béatrice DELAPLACE

Production films
Deux-ci, D’eux là
Bernard GODARD

Mécanique automobile
à domicile
Edouard DEVILLERS

Diagnostic, contrôles
techniques de bâtiments
Ac2i – Thierry LAGACHE

Rénovation, peinture, électricité, plomberie
Pascal TELLIER

Chaudronnerie,
ferronnerie
Philippe POLLET

Gîte Rose de Picardie
Hélène et Arnaud

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Si tu vas à Morcourt
Si tu vas à Warloy-Baillon