Un bout d’Australie en France

Depuis la Première Guerre mondiale, l’histoire du Val de Somme est étroitement liée à celle de l’Australie. Ainsi, chaque année, notre territoire accueille habituellement nos amis de l’autre bout du monde pour faire vivre une mémoire commune.
94_42720306602_o

Petit rappel historique


Depuis la Première Guerre mondiale, l’histoire du Val de Somme a croisé celle de l’Australie, tissant des liens forts. La Bataille de Villers-Bretonneux qui se déroula les 24, 25 et 26 avril 1918 a permis aux forces alliées d’arrêter l’avance allemande, puis la Bataille de Le Hamel qui eut lieu le 4 juillet 1918, commandée par le général australien Sir John Monash.

Pas de cérémonies mais des actions


Chaque année, la cérémonie de l’Anzac Day qui se déroule au mémorial est un temps fort pour le Val de Somme mais avant tout pour la nation australienne. Malheureusement si ­l’année dernière les cérémonies n’ont pu avoir lieu, elles ne pourront pas se dérouler cette année également.

Le gouvernement australien a annoncé que les cérémonies publiques de l’Anzac Day organisées par l’Australie en 2021 n’auront pas lieu en raison de la pandémie de coronavirus (COVID-19). Cela inclut la cérémonie au Mémorial National ­australien près de Villers-Bretonneux et la cérémonie au Digger de Bullecourt (dans le Pas-de-Calais).
Mais malgré cette triste situation, les Australiens célébreront tout de même, d’une autre façon, cette journée si chère à leur histoire, comme ils ont pu le faire l’année passée. Le gouvernement australien ­encourage chaque personne à prendre une pause pour ­réfléchir au service et au sacrifice de tous ceux qui sont morts dans les guerres, les conflits et les opérations de maintien de la paix. La journée sera tout de même marquée en France par des officiels locaux qui déposeront une gerbe en l’honneur de tous ceux qui ont servi l’Australie.

Le centre Sir John Monash et l’Office de Tourisme du Val de Somme ont invité les habitants à décorer leurs fenêtres ­ou façades aux couleurs de l’Australie dans le cadre de ­l’opération “L’Australie à vos fenêtres” ou encore grâce à l’opération “Chère Australie” proposant à chacun de rédiger un courrier, poème ou dessin. Ces productions seront envoyées en Australie, aux associations de vétérans et familles d’anciens combattants.

Plus d’informations : valdesomme-tourisme.com

Un centre privé de ses visiteurs

Comme tous les lieux culturels, le centre Sir John Monash est lui aussi privé
de ses visiteurs. Cette situation est ­particulièrement compliquée pour les équipes y travaillant car elles sont privées du cœur même de leur métier la transmission et le contact avec les ­différents publics.
“Pourtant malgré ces difficultés, toute l’équipe a su se réinventer et n’a jamais baissé les bras” constate Rebecca Doyle, directrice du centre Sir John Monash.
Les communications via les réseaux ­sociaux, l’envoi de newsletters se sont d’autant plus développés et permettent de partager davantage les histoires.
De petites histoires qui font la grande histoire. La collaboration avec les ­différents lieux de mémoire et structures culturelles s’est renforcée et a permis de développer et mettre en place de ­nouvelles idées, de nouveaux projets.
L’équipe du centre Sir John Monash a d’ailleurs pu développer une toute ­nouvelle application à destination des enfants que les familles pourront
découvrir dès la réouverture des lieux culturels. https://sjmc.gov.au

Zoom sur Rebecca DOYLE,

Depuis novembre dernier, ­Rebecca DOYLE a pris la ­direction du centre Sir John Monash. Depuis 15 ans, ­Rebecca Doyle travaille pour le Ministère australien des ­anciens combattants. Elle a contribué, ces dernières ­années à l’organisation d’événements commémoratifs pour le gouvernement australien en France, en Belgique et en ­Turquie.

Partagez cet article !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans la même rubrique

Des aménagements pour le développement économique !
Questions à Claudie Duthoit
Vice-présidente en charge de la culture
Enquête publique PLUi
Des médiathèques ‘made in’ Val de Somme
De nombreux travaux réalisés en 2021 pour l’assainissement